Hold Up Family

La Hold Up Family

ce sont tous les projets qu’Hold Up soutiens avec ferveur,
via le prêt de nos locaux, de notre matériel ou de savants conseils Hold Up encourage les jeunes créations à aller de l’avant pour un monde meilleur!

2H14

Cie La p’tite Canaille, spectacle jeune public
2h14, raconte l’histoire de quatre adolescents qui se cherchent et qui cherchent. Mais que cherchent-ils ?

plus d’infos ici

 

C’est lorsque le glaçon à totalement fondu que l’eau est la plus froide

Cie des Babettes, création
« Je me dilue dans un verre de grenadine à la terrasse d’un café, et je ne peux rien faire contre. Ce que j’ai perdu est perdu à jamais. Même en remettant le verre de grenadine au congélateur, on ne me récupérera pas. Une version plus imposante, plus colorée, plus sucrée de moi. Mais moi, non. Moi, je me suis diluée. Je suis là sans y être. Je ne suis pas là tout en y étant. J’ai laissé une petite trace, imperceptible et vite effacée par la chaleur de l’été. »

Pigeon Project

Collectif La piegonnière
Site specific and transdisciplinary performance

plus d’infos ici

 

 

 

 

Faire confiance à nos archéologues

Le Ravi collectif, création
« C’est pas nous en tant que tels, c’est une force anonyme qui émerge. Tu fous un groupe d’humains dans une boîte noire, à l’abri des lois normales de la vie et du jugement de papa maman, impossible de savoir ce qui va se passer.

En tout cas les petits-déjeuners étaient toujours très bons. »

Plus d’infos ici

 

 

 

 

Minautorus Project

collectif Alluvion, création
The Minautaurus Project est un spectacle en construction, un seul en scène mêlant performance, son et images projetées.
Le Minotaure, premier personnage du spectacle, monstre mi-homme mi-taureau, symbolise ici la dualité humaine, les contradictions et la fabrication de petits monstres intérieurs et quotidiens. Il alterne ses apparitions avec d’autres personnages plus ancrés dans notre réel. Ces personnages expriment ce qu’ils ressentent en eux comme « monstruositée », perdus et enfermés qu’ils sont dans le labyrinthe de leur expérience. Ces récits se mélangent avec des séquences physiques ou le performeur compose avec des mouvements dansés et brutes, des jeux d’ombres chinoises et de projections, qui donnent à la performance une grande force visuelle.